Investisseur responsable

Actions de parrainage

Depuis 2007, Azulis Capital soutient l'Association pour le Droit à l'Initiative Economique (ADIE) en attribuant chaque année un prix à des entrepreneurs accompagnés par l’ADIE et sélectionnés à l'issue d'un concours de projets d'entreprise dénommé Créadie - Elan d'Idées.


Reconnue d’utilité publique, l’ADIE est une association qui finance par le microcrédit les personnes exclues du marché du travail et qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique. Elle soutient les porteurs de projet dans la mise en place de leur micro-entreprise avec le souci de sa pérennité.


Fondée en 1989 par Maria Nowak, l'ADIE, pionnière du microcrédit en France et en Europe, a attribué, à ce jour, plus de 160 000 microcrédits, participant ainsi à la création de près de 136 000 entreprises, le taux de pérennité est de 74% et le taux d’insertion des personnes financées est de 84% après deux ans. L'association est présidée depuis septembre 2016 par Fréderic Lavenir.


Le concours Créadie – le prix du micro-crédit vise à soutenir des parcours exemplaires de créateurs d'entreprise accompagnés par l'ADIE. Son jury, composé de créateurs d’entreprise, de professionnels de l’ADIE et d’AZULIS CAPITAL, a désigné le 15 février 2018, parmi 42 participants originaires de la France entière, 8 lauréats, à savoir :

- Prix du Développement Economique Local : Isabelle Sorin pour sa création d’entreprise de fabrication de parements en pierres reconstituées en Vendée

- Prix Accomplissement Personnel : Charlotte Thaiawe pour sa création d’entreprise d’aide à domicile pour personne dépendante ou en situation de handicap à Nouméa, Nouvelle-Calédonie

-"Coup de cœur" : Chantal Beraha pour la création de son entreprise de soins esthétiques destinés aux personnes fragilisées par la maladie, les addictions ou des difficultés économiques et sociales dans le Vaucluse

-"Coup de cœur" : Abdelkarim Al Ajroudi pour la création d’une pizzeria en Seine-Maritime

-"Coup de cœur" : Alexandra Moreno Garcia pour la création d’un restaurant 100% végan dans le Gard

-"Coup de cœur" : Mathilde Rahmani pour le développement d’une activité de garde d’enfants dans les centres commerciaux en Corse du Sud

-"Coup de cœur" : Quentin Goullerot pour le développement d’une société de pose de monuments funéraires, restructuration de tombe et travaux de terrassement en Côte-d’Or

-Le Grand Prix CréAdie - Elan d’Idées (remporté sur les Réseaux Sociaux) a été attribué à Elie Kavera pour son entreprise d’horticulture en Polynésie française

Azulis Capital soutient l'Art contemporain.

Azulis Capital poursuit son action de soutien aux artistes contemporains. Avec le concours de la galerie l’Art en direct, Azulis Capital a sélectionné l’artiste Muriel Bordier avec laquelle elle a conclu un partenariat pour la mise en valeur de son œuvre, avec un double objectif : susciter la rencontre entre l’univers d’un artiste, l’équipe et les entrepreneurs soutenus par Azulis Capital, et encourager la création contemporaine.

Une nouvelle exposition succède donc à celle de Michelle Auboiron, artiste peintre qui rend directement compte de paysages urbains ou d’œuvres architecturales par un travail itinérant, en se contraignant à peindre une toile dans un espace temps limité à la journée

Du 15 juin 2016 au 15 juin 2017, vous pourrez découvrir dans nos locaux des photographies issues de la série « Espace muséal ». Muriel Bordier y développe une réflexion sur l’art contemporain et le sens des lieux où il est exposé : salles démesurées, murs blancs et épurés, visiteurs minuscules…caractérisent l’ambiance que Muriel veut nous faire partager. C’est à partir de maquettes conçues par elle puis photographiées que la série « Espace muséal » aborde avec humour les rapports entre l’architecture, l’accrochage des œuvres et le public.

A propos de Muriel Bordier

Muriel Bordier est diplômée de l’école des Beaux-arts de Reims (1990). Lauréate du prix Arcimboldo en 2010 et du prix Eurazeo en 2015, Muriel expose son travail aussi bien en France (Paris, Rennes et Lyon) qu’à l’international (Chili, Grèce et Etats-Unis). Elle utilise essentiellement la photo et la vidéo, avec lesquelles, toujours avec un regard amusé, elle met en scène l’habitat, le tourisme, l’histoire de France ou encore les musées d’art contemporain. Elle utilise des éléments de notre mémoire puis les juxtapose, les met en scène, les photographie en jouant du décalage que produit cette représentation avec celle qui existe dans l’esprit du spectateur.

Muriel Bordier

type="text/javascript"